Ville de Fès
creation site Internet Maroc

Un moment grandiose qu’a vécu le public à Bab Al Makina avec la diva libanaise Julia Boutros

Dire que la prestation de l’artiste libanaise Julia Boutros, dimanche soir, dans le cadre de la 17-ème édition du festival des musiques sacrées de Fès était un événement. C’en était un.

Sa présence sur scène, ce soir, était réjouissante et réussie. Un moment grandiose qu’a vécu, en effet, le public à Bab Al Makina avec cette diva de la chanson arabe qui a déclaré à la presse en marge du concert : Le message que je voudrai adresser, en cette occasion, est humanitaire pour édifier des pays meilleurs, construire un bel univers et donner l’espoir pour les générations futures et qu’a frappé de son sceau le festival des musiques sacrées de Fès connu pour être un événement de haute facture qui parle à l’intellectuel et à l’élite en vue d’asseoir un futur meilleur pour le monde arabe dans son ensemble.

Pour cet artiste engagée, « l’artiste ne peut vivre en étant séparé de la société et chaque individu a un rôle précis à jouer (sur terre) ». « Nous vivons aujourd’hui, dit-elle, une situation difficile et personne n’est en mesure de prévoir l’avenir encore moins ce qui l’attend et il incombe à chacun d’entre nous de remplir un rôle responsable afin d’unir la patrie et non la diviser « .

« Il importe de s’opposer fermement à la division et défendre ardemment l’union « , a insisté cette artiste libanaise de confession chrétienne maronite et de mère arménienne née en Palestine, qui est connue pour sa grande et réelle sensibilité et son engagement à défendre ardemment une cause dans un contexte politique de troubles et de déchirement.

Personnage respectable, d’une grande élégance, Julia fait son entrée sur scène habillée d’une robe rouge longue avec des paillettes. Les pieds fermement sur terre, elle s’est laissée emportée par la chaleur que lui ont communiqué les spectateurs tout au long du spectacle, où le temps ne se faisait pas clément, légèrement frais, ce soir.

L’enthousiasme du public est resté en tous cas intacte du début jusqu’au la fin du concert.

Julia a entamé le concert par des chansons de son répertoire que le public connaissait par coeur.

Sa voix puissante, énergique rejoignait les refrains du public pour fusionner ensemble, donnant une dimension nouvelle et belle à l’interprétation de ses morceaux qui forcent l’admiration. Pas du tout agitée, Julia continue la soirée le plus à l’aise du monde, davantage maîtresse de ses gestes gracieux, et de sa voix ample.

Les autres chansons de son répertoire qu’elle devait présenter, les spectateurs les connaissaient moins mais ils l’ont tout de même incité à s’engager avec beaucoup plus d’emphase dans le spectacle.

Son orchestre dynamique et enchanté, avec lequel elle a fait des merveilles, est lui aussi pour beaucoup dans la réussite de ses séduisantes interprétations.

Saisissant était le jeu de ses musiciens qui communiquent leur joie de la musique et donnent à entendre de superbes notes, qui vont droit au coeur, poignantes. Une véritable réussite pour cette artiste combattante.

Source: MAP

Laisser un commentaire